L'équipe Alcatel à Dakhla !

Publié le 14 juin 2011
Actualité Kitesurf

Merci à Mr Ethier et à toute l'équipe d'Alcatel pour ce petit résumé de leur séjour à l'Océan Vagabond de Dakhla :

Compte rendu de notre voyage à Dakhla (13-24 mai).  Un excellent voyage!

Dakhla (Le Lagon)
Certes Dakhla n’est pas facile d’accès, c’est une destination qui ce mérite.  Le transfert ce fait à Casablanca et il faut même y passer la nuit sur le retour.  Mais c’est le prix a payer pour atteindre la ville la plus au sud du Maroc à la frontière de la Mauritanie.  Sur terre on est dans le désert (Sahara occidental), sur l’eau on est au paradis.  Dakhla est un superbe spot ou on y trouve de l’eau chaude, du sable fin, du soleil et quasiment toujours du vent.

L’Océan Vagabond
En 2008 le CE (merci Jean) avait fait un voyage à Dakhla au centre Dakhla Attitude mais cette fois-ci nous avons essayer le nouveau centre Club Mistral & Océan Vagabond ouvert depuis juillet 2010.  Une très bonne décision!  Un peu plus chers, le centre réserve un accueil  chaleureux, un service impeccable et un confort exceptionnel.  Il est joliment aménagé et se fond dans le paysage, on comprends bien pourquoi il a été retenu comme l’exemple a suivre pour tout les autres centre de la région.  Il y a un autre Océan Vagabond à Essouira.  Il est évident que le proprio (Sébastien) n’en est pas a ces débuts, le centre est bien conçu et géré par des personnes de qualité.  Bravo à Evelyne la patronne du centre.

Le Club Mistral
Youssef le patron, est toujours de bonne humeur et très professionnel.  Son équipe de monokite et d’assistants sécu sont tout aussi aimables et inlassablement prêt a rendre service.  Une bonne ambiance règne sur ce centre du matin jusque tard la nuit.  Parce qu’il faut le dire; Le Club Mistral aime bien faire la fête!  Ca n’a rien avoir avec les usines Kitesurf que certains centres sont devenus (ie : René Egli à Fuerte et Dakhla Attitude).

Activités (Kitesurf)
Il y a d’autres activités que le Kitesurf à Dakhla mais à part un avant midi à faire du Surf nous en avons pas beaucoup profité.  Avec du vent sur 9 des 10 jours nous étions béats.  Les conditions devant le centre (haut du lagon) étaient souvent très bonnes, le vent étant moins fort ici qu’à Dakhla Attitude (bas du lagon).  Navigation était le plus souvent avec de petites ailles 7-10m.  Nous avons également fait deux downwind jusqu’à la ‘Dune Blanche’, un trek de 15km ou le vent était encore plus fort.  À marré haute la navigation est excellente, on a pied sur 100m.  A marré basse l’espace est restreint et il faut rapidement comprendre comment croiser et éviter les autres.  Le problème est accentué par le fait que les kitesurfers sont de niveaux hétérogènes.  Il y a eu un ou deux incidents secondaires mais globalement nous avons appris a coexister.  Tout le monde a beaucoup progresser le niveau de chacun a été nettement amélioré, que ce soit de faire des bords, de remonte au vent, devenir autonome, les premiers sauts, les premiers loops (back, front, kite), départ sauté et même de backloop kiteloop.  Il n’y a pas de doute que ce voyage a permis une progression tout a fait remarquable pour la majorité d’entre nous.

Autres
Énorme succès pour les apéros!  N’étant pas certain si nous trouverions de l’alcool nous avions tous acheté une ou deux bouteilles au duty-free.  Une fois sur place nous avons constaté que le centre servait de l’alcool même si la vente était non-officielle.  Malgré le manque à gagné Evelyne a été très accommodante ce qui nous a permis d’atteindre score parfait de 10/10.
 
La liste des comptes
Un groupe (17 participants x 9 jours de vents) - le transport (7728km aller/retour ÷ 23kg sans aucun supplément) + l’apéro tous les jours (6 bouteilles de rum + 5 bouteilles de Ricard + 2 bouteilles de Malibu + 5 bouteilles de Wisky + 9 saucissons sec + 4kg de cacahuètes + 1 jeu de UNO) + Beaucoup de Kitesurf (5 nouveaux autonomes + 2 downwinds + 1 session a minuit + 1 session couche de soleil + 7 super monokite + 140 backloop kiteloop ‘merci Laurent’) - Quelques Maux (1 chute lourde ‘Stephan’ - 3 points de compressions  - 2 chapeaux perdus - 1 appareil photo ‘Arnaud’)  = UN TRÈS BEAU VOYAGE!