Lun-Ven 8h30-18h30 / Sam 10h-17h

05 67 31 16 11

Appel non surtaxé

Retour d'expérience : à la découverte du spot de kitesurf de Rodrigues

Publié le 28 janvier 2020
On a testé pour vous

Guillaume SEBAG Responsable Marketing digital chez Fun & Fly 

À l’occasion de mon éductour en 2019, j’ai eu l’occasion de partir d’abord sur l’île Rodrigues. Je vous parle de mon expérience sur l’île Maurice dans un second article. J’ai été émerveillé de vivre cette expérience sur le spot d’Anse Mourouk.

 

Mon avis sur le spot d’Anse Mourouk à Rodrigues

 

Présentation du spot de kitesurf

La baie d’Anse Mourouk est située au sud-est de l’île Rodrigues. Ce spot de kitesurf paradisiaque est très peu fréquenté. À marée basse, il est généralement ultra flat et idéal pour ceux qui veulent débuter en kitesurf. À quelques pas de nos hébergements, je suis allé à la rencontre de Jérôme le gérant du centre Osmosis. Il propose de la location et des cours de kitesurf avec comme matériel du Takoon et du Air Rush. Pour les niveaux plus avancés, Jérôme organise des sorties en bateau sur les plus beaux spots des alentours pour de longs downwind vers des îlots où on peut se détendre entre deux sessions autour d’un verre et de quelques grillades. Aussi, certaines sorties sont à destination des spots sur les passes notamment le “skatepark” en face de l’hôtel Bakwa Lodge, une zone parfaite pour le bump and jump. Dès mon premier jour, on est parti faire un photo shooting pour immortaliser cette session sur ce spot que j’ai trouvé vraiment incontournable. Concernant les débutants, après quelques sessions de pratique, ceux qui progressent rapidement pourront aller sur ce genre de zones de navigation en twin tip pour aller jouer un peu dans les vagues et mieux les appréhender. Personnellement, en arrivant à Rodrigues j’avais encore du mal à remonter au vent. Avec le matériel à disposition et les conditions du spot j’ai fait une progression fulgurante en 2 sessions.

Jerome gerant du centre Osmosis sur le spot skatepark a Anse Mourouk

 

L’hôtel Mourouk Ebony : l’hébergement idéal les pieds dans l’eau

 

En arrivant sur l’île de Rodrigues, j’ai passé mes deux premières nuits au Mourouk Ebony. L’ambiance y est chaleureuse et très conviviale. Hors saison, une grande partie de la clientèle est mauricienne ce qui rend le lieu d’autant plus authentique. Après ma première journée de navigation, j’ai pu profiter d’un spectacle de danse locale aux couleurs des tenues traditionnelles ce qui a parfaitement animé mon dîner. J’ai pu partager mon dîner en toute convivialité avec quelques kitesurfeurs que j’avais déjà pu croiser au centre Osmosis. Le midi, il est possible de manger à la carte et le soir les repas sont présentés sous forme de buffet. La plupart des plats proposés sont des recettes créoles locales comme le rougail de poisson ou encore le maïs écrasé. L’atmosphère est propice à la découverte et à la bonne ambiance. Le Mourouk Ebony propose une fois par semaine ce genre d’événement, le reste du temps l’ambiance est plus calme et le rythme de vie de l’île amène à devenir un couche-tôt pour profiter des longues journées les pieds dans le sable chaud de la baie. À propos des bungalows qui accueillent deux personnes, ils sont très bien équipés et spacieux. Leur architecture s’inspire des cases créoles avec de très hauts plafonds. Certains des bungalows sont en chambres communicantes, idéal pour les petites familles ou les groupes d’amis. Pour les groupes plus importants ou les grandes familles, deux villas aux extrémités de l’hôtel sont à disposition de la clientèle. Divisées en 3 parties, elles sont toutes les deux équipées d’un barbecue extérieur en pierre et d’une piscine adossé à la plage : le paradis !

Pour l’année 2020, l’hôtel fait peau neuve. Toute la structure est fermée pour l’année entière pour refaire à neuf l’intégralité des locaux.

Hotel le Mourouk Ebony sur le spot kitesurf Anse Mourouk a Rodrigues

 

L’hôtel Bakwa Lodge : entre plénitude et nature sauvage

 

Pour ma dernière nuit à Rodrigues, j’ai logé à l’hôtel Bakwa Lodge. Cet hébergement est tout aussi authentique que le Mourouk Ebony, mais bien plus intimiste. Situé au milieu d’une pinède avec un jardin luxuriant, j’ai pris le temps de me relaxer dans les hamacs disséminés ici et là. L’ambiance y est plus calme et plus apaisante. En traversant les vastes espaces verts de l’hôtel, on peut accéder à une seconde plage d’Anse Mourouk plus sauvage, accessible par un petit escalier. En quelques minutes de marche sur la plage, j’ai pu rejoindre le club de kitesurf. En formule demi-pension, on peut goûter des recettes revisitées, mais plus basées sur des plats occidentaux. La plupart des produits frais sont locaux et le repas du soir sera sur demande en cours de journée pour le concocter avec des produits frais. Pour les familles, les suites sont spacieuses, elles peuvent accueillir 3 enfants ainsi qu’un berceau supplémentaire. J’ai fini ces quelques jours hors du temps plein de souvenirs et gonfler à bloc pour les prochaines sessions sur Maurice. Avant de reprendre l’avion, j’ai retrouvé mes amis de passages, avec qui j’avais mangé le premier dîner, dans la zone d’embarquement pour papoter et échanger sur nos dernières aventures.

Bakwa Lodge hotel sur le spot de kitesurf Anse Mourouk a Rodrigues

À très vite pour la suite de mes aventures à découvrir sur mon carnet de voyage sur Maurice.